surhumain


surhumain

surhumain, aine [ syrymɛ̃, ɛn ] adj.
• 1555; de sur- et humain
Qui, dans le monde humain, apparaît au-dessus des forces et des aptitudes normales. Effort, travail surhumain. titanesque. Une mémoire surhumaine. Tubalcaïn « Construisit une ville énorme et surhumaine » (Hugo). « Le héros de Vol de Nuit, non déshumanisé, certes, s'élève à une vertu surhumaine » (A. Gide). Subst., Littér. « Un surhumain que reconnaissent les humains » (Malraux). surhomme. Adv. SURHUMAINEMENT , 1835 .

surhumain, surhumaine adjectif Qui apparaît comme au-dessus des forces, des qualités humaines, qui dépasse les moyens normaux : Force surhumaine.surhumain, surhumaine (citations) adjectif Jean Giraudoux Bellac 1882-Paris 1944 L'humanité […] est une entreprise surhumaine. Intermezzo, III, 1, l'inspecteur Grasset Friedrich Nietzsche Röcken, près de Lützen, 1844-Weimar 1900 L'homme est une corde tendue entre la bête et le surhumain — une corde au-dessus d'un abîme. Der Mensch ist ein Seil, geknüpft zwischen Tier und Übermensch — ein Seil über einem Abgrunde. Ainsi parlait Zarathoustra Friedrich Nietzsche Röcken, près de Lützen, 1844-Weimar 1900 Je vous enseigne le surhumain. L'homme n'existe que pour être dépassé. Qu'avez-vous fait pour le dépasser ? Ich lehre euch den Übermenschen. Der Mensch ist etwas, das überwunden werden soll. Was habt ihr getan, ihn zu überwinden ? Ainsi parlait Zarathoustra surhumain, surhumaine (synonymes) adjectif Qui apparaît comme au-dessus des forces, des qualités humaines, qui...
Synonymes :

surhumain, aine
adj. Qui est au-dessus des forces, des qualités et des aptitudes normales de l'homme.

⇒SURHUMAIN, -AINE, adj.
A. — 1. Qui dépasse les capacités normales d'un être humain. Force surhumaine. Dantès fit des efforts surhumains (...); mais à chaque effort il retombait plaintif et pâlissant (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 283). Avec quelle patience et quel courage, pour ainsi dire, surhumains, il [Littré] rassembla les matériaux d'une œuvre que l'on a signalée à juste titre comme un monument national! (PASTEUR ds Travaux, 1882, p. 425). V. surhomme ex. de Debatisse.
2. Qui cesse d'être humain. Tous deux poussèrent un cri, un cri intraduisible, surhumain; celui, par exemple, que jetteraient le père et le fils se reconnaissant face à face les armes à la main (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 3, 1859, p. 196).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Albums [japonais] se terminant souvent par des batailles (...) qui, par la furie des éléments déchaînés par le peintre, par la colère donnée au paysage (...) par le surhumain des coups qu'on se porte (...) ne semblent plus des batailles entre des hommes (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t. 1, 1881, p. 217).
B. — Qui relève ou semble relever d'un ordre supérieur à l'ordre humain. Beauté surhumaine. Elles sont surhumaines, vraiment divines, quand on y songe, les cathédrales! (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p. 65). Aux yeux de ses sœurs, Shelley était un être surhumain. Dès qu'il arrivait d'Eton, la maison se peuplait d'hôtes fantastiques (MAUROIS, Ariel, 1923, p. 14).
Littér., empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Leur style [des mozaïstes de Ravenne] naquit, comme tant d'autres styles orientaux, de la nécessité de représenter ce qui, rationnellement, ne peut l'être; de figurer le surhumain par l'humain (MALRAUX, Voix sil., 1951, p. 206).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1555 adj. sur-humain « qui est au-dessus de l'humain » (H. PHILIPPE DE VILLIERS, trad.: RHINGHIER, Cinquante jeus div. d'honnête entretien, p. 269 ds QUEM. DDL t. 21); 1826 subst. surhumain (CHATEAUBR., Natchez, p. 499). Dér. de humain; préf. sur-; v. surhomme. Cf. l'adj. supra-humain 1891 (C. MERKI, in Mercure de France, n° 13, déc., p. 365 ds QUEM. DDL t. 31) — 1913, MARTIN DU G., J. Barois, p. 284: autorité supra-humaine. Fréq. abs. littér.:595. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 498, b) 928; XXe s.: a) 1 293, b) 829.
DÉR. 1. Surhumainement, adv., littér. D'une manière qui dépasse les normes humaines. Un pauvre artiste (...) qui travaille surhumainement pour conquérir quelques mois de liberté, afin d'aller vous voir (BALZAC, Lettres Étr., t. 1, 1835, p. 235). []. 1res attest. 1610-16 (Fr. DE SALES, Amour de Dieu, VII, 6 ds HUG.), attest. isolée, puis 1832 (BALZAC, L. Lambert, p. 164); de surhumain, suff. -ment2. 2. Surhumanité, subst. fém. a) Littér. Société formée d'hommes supérieurs ou d'êtres supérieurs aux hommes. Qui n'a désiré les anges? Je suis sûr qu'il est des êtres supérieurs à notre humanité (...). Il n'y a pas de fées ni de djinns; nul n'a connu Mélusine (...) mais j'ai grand'raison de les appeler au seuil du désert, car la solitude regorge de surhumanité (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1914, p. 33). b) [P. réf. à la philos. nietzschéenne] Qualité, état de surhomme. Mais les camps d'esclaves sous la bannière de la liberté, les massacres justifiés par l'amour de l'homme ou le goût de la surhumanité, désemparent, en un sens, le jugement (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 14). []. 1res attest. a) av. 1896 « société humaine formée d'individus d'une qualité exceptionnelle » (GONCOURT d'apr. Lar. Lang. fr. qui le qualifie de ,,vx et littér.``), b) 1910 « caractère de ce qui est surhumain » (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, p. 779); de surhumain d'apr. humanité; au sens b cf. supra-humanité 1913 (PROUST, Swann, p. 312).
BBG. — QUEM. DDL t. 13.

surhumain, aine [syʀymɛ̃, ɛn] adj.
ÉTYM. 1555, sur-humain, in D. D. L.; de sur-, et humain.
1 Qui, dans le monde humain, apparaît au-dessus des forces et des aptitudes normales. || Effort, travail surhumain (→ Disperser, cit. 5; poème, cit. 3). || Tâche surhumaine (→ Départir, cit. 6; ingéniosité, cit. 2). || Génie (cit. 28) surhumain (→ Empire, cit. 16). || Intelligence, pénétration (cit. 8) surhumaine (→ Fulguration, cit. 2). || Héroïsme surhumain. Sublime. || « Alors Tubalcaïn (…) Construisit une ville énorme (cit. 10) et surhumaine » (→ aussi Épure, cit. 2). || La montagne ne terrasse pas ici par sa masse (1. masse, cit. 6) surhumaine.N. m. || Le surhumain : ce qui dépasse de loin les normes humaines.
1 Et la rigueur des styles sauvages tient à ce qu'ils peuvent fabriquer seulement un surhumain que reconnaissent les humains.
Malraux, les Voix du silence, p. 565.
2 Le héros de Vol de Nuit, non déshumanisé, certes, s'élève à une vertu surhumaine.
Gide, Préface à Saint-Exupéry, Vol de nuit.
2 (V. 1601). Littér. Qui relève ou semble relever d'un monde autre que le monde humain. || Une clameur surhumaine s'éleva dans le temple. Surnaturel, surréel.
DÉR. Surhumainement, surhumanité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • surhumain — surhumain, aine (su ru min, mè n ) adj. Qui est au dessus de l humain. Une taille surhumaine. •   J ai ouï dire à Laigues, qui est homme du métier et qui ne le [le prince de Condé] quitta point ce jour là [à la bataille du faubourg St Antoine] qu …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Surhumain — Surhomme Pour les articles homonymes, voir Surhumain (homonymie).     Le Surhomme (Der Übermensch prononciation) est une notion principalement associée au nom du philosophe allemand Friedrich Nietzsche. Richard Roos l a ainsi… …   Wikipédia en Français

  • SURHUMAIN — AINE. adj. Qui est au dessus de l humain, soit au physique, soit au moral. Une taille surhumaine. Un courage surhumain. Un effort surhumain …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Surhumain —    см. Сверхчеловеческий …   Философский словарь Спонвиля

  • SURHUMAIN, AINE — adj. Qui est au dessus de l’humain, soit au physique, soit au moral. Une force surhumaine. Un courage surhumain. Un effort surhumain …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Surhumain (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En philosophie Le Surhomme : une notion de Friedrich Nietzsche désignant un homme ayant dépassé le nihilisme. Übermensch (reprise du terme de… …   Wikipédia en Français

  • surhumaine — ● surhumain, surhumaine adjectif Qui apparaît comme au dessus des forces, des qualités humaines, qui dépasse les moyens normaux : Force surhumaine. ● surhumain, surhumaine (citations) adjectif Jean Giraudoux Bellac 1882 Paris 1944 L humanité […]… …   Encyclopédie Universelle

  • surhumainement — surhumain, aine [ syrymɛ̃, ɛn ] adj. • 1555; de sur et humain ♦ Qui, dans le monde humain, apparaît au dessus des forces et des aptitudes normales. Effort, travail surhumain. ⇒ titanesque. Une mémoire surhumaine. Tubalcaïn « Construisit une ville …   Encyclopédie Universelle

  • Surhomme — Pour les articles homonymes, voir Surhumain (homonymie).     Le Surhomme (Der Übermensch prononciation) est une notion principalement associée au nom du philosophe allemand Friedrich Nietzsche. Richard Roos l a ainsi… …   Wikipédia en Français

  • Übermensch — Surhomme Pour les articles homonymes, voir Surhumain (homonymie).     Le Surhomme (Der Übermensch prononciation) est une notion principalement associée au nom du philosophe allemand Friedrich Nietzsche. Richard Roos l a ainsi… …   Wikipédia en Français